Mon équipement de cuisine – Choisir les bons chaudrons.

 

Ateliers culinaires CorinAction

Nathalie Leblond

Les inscriptions vont bon train pour mes prochains ateliers culinaires! Merci à tous ceux qui se sont déjà inscrits!

Pour faire suite à mon premier article intitulé Mon équipement de cuisine – petits appareils électriques, je veux vous entretenir des plats de cuisson que je préfère.

S’il y a un endroit où il faut éviter de lésiner, c’est bien à l’achat d’une batterie de cuisine. Le meilleur chef du monde n’arriverait à rien avec des chaudrons de piètre qualité. C’est un incontournable. Une bonne batterie de cuisine de qualité en acier inoxydable à fond trois plis de bonne épaisseur est nécessaire. Bien que lourd, ces chaudrons permettent un transfert de chaleur égal sur toute la surface de cuisson et réduisent de beaucoup les risques de brûler la nourriture.

Surveillez les ventes des magasins de grande surface après les fêtes de fin d’année. On peut acheter des batteries de cuisines jusqu’à 70% de réduction à cette période de l’année.

Batterie de cuisine

Ma batterie de cuisine

Le plus gros chaudron est essentiel et 8L est un minimum. Le mien est muni d’un égouttoir amovible qui me simplifie grandement la vie, surtout pour la cuisson des pâtes et des haricots secs, le blanchissage et la cuisson à la vapeur de grandes quantités de légumes à la fois. Je vous conseille cet accessoire qui est devenu un indispensable dans ma cuisine. Le grand volume du contenant redistribue mieux la vapeur et réduit le temps de cuisson, conservant davantage de vitamines.

Le deuxième plus grand chaudron de 4L est lui aussi muni d’un égouttoir pour des quantités plus petites de légumes à cuire à la vapeur. Les trous sont plus petits et les côtés sont pleins pour y cuire le riz à la vapeur. Un autre petit chaudron 1,5 L pour cuire et réchauffer des petites quantités, préparer les sauces et bien plus, complète les essentiels.

Pour les autres grosseurs de chaudron, bien que j’apprécie m’en servir au besoin, je saurais m’en passer. Je préfère les couvercles en acier inoxydable à ceux de verre trempé pour leur légèreté, et puisque mon plancher de cuisine est en céramique, et bien ils ne se brisent pas si je les échappe par terre par mégarde. Mes oreilles apprécient les petits trous dans ces couvercles qui laisse s’échapper le surplus de vapeur sans soulever le couvercle.

La poêle m’est très utile même si elle peut être remplacée par une poêle à fond antiadhésif. Renseignez-vous bien sur l’utilisation des poêles antiadhésives puisqu’une mauvaise qualité et de mauvaises techniques d’utilisation les rend nocives pour la santé. Préférez des revêtements en céramique. C’est plus dispendieux, mais beaucoup moins qu’avant et les résultats obtenus de même que la durabilité justifie la différence de prix.

 

Ustensiles à revêtement antiadhésif

Mes ustensiles à revêtement antiadhésif

Ma poêle antiadhésive est suffisamment grosse pour servir de wok et j’apprécie son couvercle malgré qu’il soit en verre trempé. J’utilise uniquement les ustensiles en bois dans cette poêle, en surveillant attentivement pour ne pas la faire surchauffée. J’évite l’ajout de sauces sucrées sur feu vif, et je la nettoie avec un linge doux pour ne pas rayer la surface antiadhésive. Je n’y grille pas les viandes. J’utilise une poêle en fonte pour cela.

 

Pour compléter la batterie de cuisine, les plats en verre trempé ont vraiment leur utilité. Peu dispendieux, ils viennent souvent avec des couvercles de plastique pour faciliter le rangement au réfrigérateur ou le transport. Ils sont durables, faciles d’entretien, transmettent la chaleur uniformément et sont parfait pour gratiner au four.

J’utilise des plats à mélanger et des tasses à mesurer en verre plutôt qu’en plastique parce qu’ils peuvent servir pour les liquides chauds et sont beaucoup plus durables.

Pots et plats en verre

Pots et plats en verre pour la cuisson, le rangement et mesurer.

Les gros pots massons me servent pour les laits végétaux maison, les soupes , les smoothies et bien plus. Les autres pots en verre servent au trempage et à la germination des noix, des légumineuses et des graines.

Voilà, se sont mes principaux instruments de cuisine. Je vous parle des couteaux et autres ustensiles qui me sont les plus utiles dans un autre article.

 

Et vous, quels sont les caractéristiques que vous jugez essentiels pour réussir vos petits plats?

À bientôt pour le troisième article de cette série sur mes équipements de cuisine: Les ustensiles et articles qui me sont les plus utiles!

Ateliers culinaires…

Mes recettes… 

Accueil…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *