Travaux printaniers au jardin: Un gros bac de terre dans ma petite serre.

TRAVAUX PRINTANIERS:

Un gros bac de terre dans ma petite serre

15 mai 2013 004

Voici ma réserve thermique qui servira aussi de réservoir d’eau pour mes cultures dans ma petite serre.

Les travaux printaniers de jardinage sont commencés depuis quelques jours. J’ai déjà plusieurs plateaux de semis qui attendent que ma serre soit prête à les recevoir. Mais avant de recouvrir ma serre de son plastique, je me suis mise à réfléchir à des façons de me faciliter la vie et de réduire mes coûts de production. Oui, je sais, le plastique n’est pas écologique, mais j’utilise des plastiques usagés que je réutilise, alors veillez me pardonner cet écart.

Je pense avoir eu une idée qui me fera faire d’une pierre 2 coups. Je voulais une réserve de chaleur pour m’aider à contrôler les variations de température dans ma serre la nuit et aussi un système pour réduire le nombre d’arrosages pour me libérer du temps pour faire autre chose.

En effet, les nuits froides du printemps coûtent cher en énergie et les journées chaudes du milieu de l’été demandent beaucoup de surveillance et des arrosages quotidiens. Cela est contraignant pour moi. J’aimerais bien pouvoir m’absenter pendant plus de quelques heures sans faire de l’anxiété à propos de mes plantes.

15 mai 2013 006

Construction d’un gros bac de terre pour cultiver des légumes dans ma serre sans petits contenants.

J’ai pensé à installer un système d’irrigation programmable, mais je fonctionne avec un puits artésien et je ne veux pas prendre la chance d’un bris pendant mon absence. Et à bien y penser, c’est coûteux, long à installer et je doute d’obtenir de bons résultats. La variété des contenants utilisés dans ma serre ne rendrait pas ce système efficace de toute façon. Aussi, en autant que possible, je préfère éviter d’arroser le feuillage des plantes donc pas de vaporisation pour les plateaux et les plantes sensibles aux maladies. Avec tous les facteurs à prendre en considération lors de l’arrosage, rien ne vaut un arrosage effectué à la main.

15 mai 2013 003

Début du remplissage de mon bac avec la terre de mon jardin.

La solution idéale serait d’augmenter la réserve d’eau disponible aux racines de mes cultures pour permettre ainsi un laps de temps plus grand entre les arrosages, et moins de risques de déshydratation. Tout comme en pleine terre, où une bonne quantité d’eau tous les 3 ou 4 jours est parfait.

Pour aider à réguler la température à l’intérieur de ma petite serre et diminuer la consommation énergétique, il faut un matériau capable d’emmagasiner la chaleur le jour pour la restituer la nuit. Une grande masse de terre contenant une grande quantité d’eau pourrait agir en tant que réservoir thermique.

J’ai donc eu l’idée de fabriquer de gros bacs de terre à l’intérieur de ma serre. Je commence avec un seul bac de 85 cm par 2,36 mètres , que je vais tester pendant quelques temps avant de construire les autres pour palier aux petits manquements possibles et corriger le tir pour les suivants. Je recycle de vieux panneaux de bois en contre-plaqué que j’avais dans un coin depuis des années. Ça les rendra utiles!

Ces travaux printaniers sont exigeants, mes muscles ont besoin de se réhabituer. Je sens que j’aurai quelques courbatures demain! Bon, ça ira puisqu’une journée de pluie est prévue. Mon amour du jardinage et le plaisir d’être dehors surpasse de loin ces petits inconvénients.

J’ai bien hâte de voir à quelle fréquence je devrai arroser en cultivant mes légumes de cette façon.

C’est à suivre!

N’hésitez pas à me faire part de vos idées et commentaires!

Retour à l’accueil…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *